Le malentendu, grand format de la série «Mes rêveries insolites» que Laïna Hadengue présentera en novembre à Paris. / Crédit photo Laïna Hadengue.

A cette occasion, la peintre toulousaine Laïna Hadengue présentera en avant-première six grands formats qui seront exposées du 31 octobre au 4 novembre à Paris, lors du salon d'art contemporain YIA – Young International Art Fair, parmi une sélection d'artistes émergents et emblématiques. Le travail de cette artiste à la carrière plutôt internationale, représentée par Artemisia Gallery à New-York et qui a participé en 2017 à la Biennale de Venise au centre culturel européen, présente sa nouvelle série des "Rêveries insolites"...

Entretien dans "L'intervalle" de Fabien Ribery

October 13, 2018

Peintre autodidacte, Laina Hadengue a su plier totalement sa vie aux exigences de son art.

Les personnages qu’elle peint sont en pleine introspection, à la fois sereins et happés par quelques inquiétudes secrètes.

Contre la course-poursuite des images s’entre-dévorant à l’ère de la grande numérisation de nos existences, Laina Hadengue peint du temps suspendu, obligeant ses spectateurs à s’arrêter enfin, et à se retourner sur eux-mêmes.

France Culture

June 10, 2018

France culture: Le billet culturel par Mathilde Serrell

 

« L’esthétiquement correct », nouvelle paranoïa ou censure réelle? par Mathilde Serrell 

UNE ARTISTE S’ADRESSE AUX JOURNALISTES: Soutien de Catherine Millet

June 11, 2018

CENSURE DE L’OEUVRE DE L’ARTISTE LAINA HADENGUE POUR DES RAISONS ABSURDES PAR L’UN DES RÉSEAUX SOCIAUX. RAPPELONS QUE LES ALGORITHMES SONT INVENTÉS ET MANIPULÉS PAR DES HOMMES. Artpress

May 24, 2018

Cet autoportrait sur fond de paysage de guerre, dont l’hyperréalisme donne du fil à retordre au maître du bluff esthétique, fait la part belle à un sfumato subtil qui renvoie, aussi bien, à un hommage aux maîtres de la peinture italienne, qu’à un effet, plus prosaïque, de pollution de la « qualité de l’air », selon l’expression consacrée !

Plus profondément, le recours systématique au sfumato, relève d’un parti-pris qui dépasse un simple choix esthétique. Dans un monde tout acquis au régime de l’hyper transparence, qui s’étend des surfaces de verre des gratte-ciels, en passant par les pare-brise des automobiles, les écrans de nos télévisions, jusqu’aux surfaces de notre univers digital, (dont les œuvres de Jeff Koons sont de pâles copies), Laina Hadengue applique à la lettre la formule Deleuzienne selon laquelle : « Il faut écrire liquide ou gazeux, justement parce que la perception et l’opinion ordinaires sont solides, géométriques ».

Philippe Godin Libération

November 07, 2018

La matinale de Campus Fm, tous les matins de 8:00 à 9:00.
Ce matin Mille Shakes reçoit Laina Hadengue , artiste peintre qui nous parle de ses œuvres et de censure... 

 

Compte instagram réabilité/ Ouverture du blog 'Toute licence pour l'art"

May 30, 2018

Je remercie les journalistes à qui j’avais écrit une lettre ouverte pour protester contre la censure algorithmique mise en œuvre par les réseaux sociaux et qui m’ont soutenu dans cette lutte contre ce que j’ai appelé l’arasement de la pensée, une régression culturelle et artistique liberticide. 

  Leur soutien, mais aussi probablement mon parcours international avec donc une certaine visibilité, ont participé au rétablissement de ce compte. J’enregistre les excuses d’Instagram mais ils n'ont en aucun cas admis qu'il était question de...censure!Je ne suis pas dupe et je pense être emblématique de ce qui risque d' arriver à n'importe quel artiste , même à titre posthume.

Une artiste censurée par Instagram à cause d’un sein sur un tableau

May 28, 2018

 Laina Hadengue a été censurée par Instagram à cause de son dernier tableau "Le fil des jours". Il représente une femme, avec un sein dénudé.  Raphaëlle Talbot Actu

Pour un sein nu, Instagram supprime le compte d’une artiste

December 29, 2018

L’artiste peintre Laina Hadengue a vu son compte Instagram supprimé après avoir posté une peinture représentant une femme au sein nu. La jeune femme dénonce la censure des réseaux sociaux et réclame la réouverture de son compte, évoquant « une véritable régression ». France Ouest

May 28, 2018

Pour sa dernière toile, Laina a choisi de se focaliser sur la fin de la fécondité et donc sur la ménopause. Très colorée, la peinture met en scène une femme âgée d’une cinquantaine d’années se tenant à côté d’un bouquet. Sa main gauche est placée sur son entrejambe et sa main droite sous sa poitrine.

L’un de ses seins est apparent, mais il ne s’agit pas d’un symbole sexuel.Fred. FZN

1 / 2

Please reload

  • Facebook Clean